Agéisme : y a-t-il vraiment un temps pour tout ?

Mick Jagger, Madonna et tant d’autres seraient « trop vieux » pour ce qu’ils font. Mais que font-ils ? Et pourquoi n’auraient-ils pas le droit de faire ce qu’ils veulent ? Est-ce que notre vie artistique doit s’arrêter à la cinquantaine ?

« Ils tiennent à peine debout »

Il y a quelques mois, j’assistai au concert des Rolling Stones à la toute nouvelle UArena de Paris. En bonne fan, j’ai fait deux dates, dont une au premier rang, me permettant de bien suivre tout le concert. En une journée d’attente devant la salle, j’ai vu les Stones souillés, dévalorisés, moqués par leurs propres fans. Et qu’on soit bien d’accord : c’était une Early Entry, donc ceux-celles qui considéraient les Stones comme « out » avaient payé 400 € leur place. Mais pourquoi gueuler autant contre les Stones ? Qu’ont-ils fait de mal ? C’est bien simple. Ils continuent à composer et à jouer en public. Malgré leur âge.

26941897_876218632582161_1860234719_o
Ils ne tiennent pas debout, vraiment ?

A la recherche de la fontaine de jouvence

Pour moi, cette anecdote est symptomatique d’un fléau dans le monde de la musique, mais pas seulement : passé un certain âge, on serait « trop vieux pour ça ». Mais c’est quoi, être vieux ? Dans notre monde où on photoshope les rides et où les actrices-eurs rivalisent de botox et d’injections pour rester « jeunes », où on nous vend nombre de produits anti-âge, on est visiblement vieux à 40 ans. Et on a assez entendu de jeunes trentenaires dire qu’ils se sentent vieux pour comprendre que le problème est bien plus profond.

Photo30_30
Madonna à Bercy en 2015

“Show people are real people”

Le désir d’éternité est réel et tangible chez l’être humain. Nous ne souhaitons pas vieillir. Mais pourtant, nous nous collons des étiquettes et des barrières qui sont censées nous bloquer à un certain âge. Madonna, par exemple, est régulièrement moquée par les media car elle s’obstine à produire des shows hors normes malgré ses 59 ans. Et quel mal là-dedans ? On rétorquera que c’est purement matérialiste. Mais réfléchissons deux minutes. Madonna produit les tournées les plus rentables de l’Histoire. Comme les Stones, elle pourrait très bien arrêter sa carrière, vivre de ses droits et profiter de ses enfants. Mais non. Elle continue à monter sur scène. Et ce n’est pas par mercantilisme vulgaire ou par cupidité, c’est par passion.

« I do what I want”

Quand on voit Madonna, Mick Jagger ou encore Prince et Lou Reed de leur vivant sur scène, on voit des personnes qui se battent pour atteindre une certaine forme d’éternité. La passion de la musique, de la danse, de la performance les pousse à viser toujours plus loin. Quand je vois Mick Jagger se déhancher sur la UArena, je ne vois pas un vieillard tenter de gagner quelques kopeks. Je vois un homme de plus de soixante-dix ans qui se bat chaque jour pour produire les meilleurs shows possibles, se déhancher comme un ado, nous faire rire, sauter, hurler de joie. Quand je vois Madonna sur scène, je ne vois pas une vieille dame qui tente de « rester jeune ». Je vois une chanteuse, une danseuse, une show girl telle qu’on ne peut pas détacher ses yeux d’elle.

Photo37_37

Il est grand temps que nous cessions de juger les gens sur leur âge. On peut très bien jouer au bridge à 15 ans et s’éclater en boîte de nuit à 75 ans. Le monde est déjà assez compliqué comme ça. Alors levons les barrières, les barricades, les blocages et faisons ce que nous aimons !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s